DIALOGO ISLAMO CRISTIANO

CONOSCERSI PER CONVIVERE E COSTRUIRE LA PACE

 

HOME   ARTICLES   REFLECTIONS   CONTACTS


 

Deux façons de lire le Coran

Corriereforum - 16/10/2006

 

Le Coran : Certains sujets traités n'étaient pas strictement des prescriptions

Il y a deux façons de lire le Coran :

- Lire et appliquer le texte à la lettre sans le mettre en corrélation avec l'ensemble du texte : "couper la main du voleur" sans tenir compte de l'insistance du Coran sur le pardon !

- La deuxième façon est de prendre le Coran dans son intégralité ! Le croyant ne cherche pas la vérité en une seule phrase mais dans le contexte général, il ne reste pas dérangé par des contradictions isolées.

Malgré l'existence de versets qui contredisent le musulman moderne, ils affirment que le Coran doit être lu comme un chapitre unique et que la vérité se trouve dans l'évolution du texte et non dans la lecture d'un verset pris séparément.

Les textes sacrés ne sont pas enfermés, mais sont une source de méditation et de réflexion :

"Si toutes les plantes qui existent sur la terre devenaient une série de plumes, et si toute l'eau de la mer et des sept autres mers devenaient de l'encre, elles ne suffiraient pas à écrire le verbe du Dieu, qui est puissant et sage " (Coran 31:27).

"Alors il y a beaucoup d'autres choses faites par Jésus, qui si elles étaient écrites une par une, je pense que même le monde entier ne pourrait pas contenir les livres qui devraient être écrits" (Jean 21, 25).

Thèmes spirituels

L'amour :

- Le Clément (Dieu) accordera son amour à ceux qui croient et font de bonnes œuvres.

- Pour confirmer la profondeur spirituelle de l'islam, nous pouvons citer un hadith de Mahomet sur l'amour de Dieu : "Quand Dieu aime un serviteur, il l'éprouve ; s'il est patient, il le met de côté ; s'il met son affection en Dieu, il le choisit... et s'il l'aime d'un amour total, il le prend en charge en le privant de tout".

Padre Pio : "Laisse-toi aimer de Dieu et tu peux faire ce que tu veux".

L'âme :

- Dieu ne lui impose que les fardeaux qu'elle peut supporter.

Bonté divine :

- Une bonne parole et un acte de pardon valent plus que l'aumône suivie d'offenses : ne ruinez pas votre aumône en critiquant et en offensant les autres, comme le fait celui qui donne ses biens pour être vu.

- Vous rejetez le mal avec un plus grand bien, et celui qui était votre ennemi deviendra votre ami proche. (41, v.34

- Ceux qui pardonnent et se réconcilient seront certainement récompensés par Dieu. Ceux qui sont patients et indulgents doivent savoir que c'est le principe solide à suivre en tout.

Dettes :

Si le débiteur est en difficulté, on lui accorde un sursis jusqu'à ce qu'il puisse payer, mais si vous lui remettez la dette, c'est mieux pour vous.

Divorce :

si les époux veulent se réconcilier, Dieu sera d'accord....

Aumône :

- est encouragé par Dieu et doit être fait pour lui plaire seul, c'est lui qui reçoit l'aumône

- Pour être vertueux, donnez une partie de ce que vous aimez

- si tu n'arrives pas à lui faire dire au moins un bon mot.

Expiation :

Le renoncement au châtiment est une expiation pour les péchés.

La foi :

- personne ne peut avoir la foi si elle n'est pas voulue par Dieu

- lorsqu'il est combiné avec de bonnes œuvres, il est récompensé par Dieu.

- Dieu aime ceux qui ont confiance en lui

Bons travaux :

- sera récompensé par Dieu

- sans foi ils sont vain

Patience :

- Si vous punissez, vous punissez en proportion de l'offense reçue, mais si vous faites preuve de patience, ce sera encore mieux.

Polygamie :

Vous ne serez pas en mesure d'être impartial avec vos femmes, même si vous le voulez... et ne négligez pas certaines d'entre elles.

L'humilité :

- se manifeste dans la prière

Voile :

Dites à vos femmes, à vos filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs manteaux. C'est la meilleure façon d'être reconnu et de ne pas être harcelées....

La vertu :

- bonté, aumône, confiance en Dieu, justice, honnêteté, bonnes œuvres, patience, humilité

Les gens du livre :

Le Coran est souvent ambivalent et ambigu envers les chrétiens et les gens du Livre, mais il semble faire prévaloir la tolérance, malheureusement non confortée dans la pratique. Au sein de la population en particulier, la conviction que les non-musulmans sont destinés en bloc à l'enfer reste enracinée, et chaque musulman ressent toujours le désir plus ou moins conscient de faire du monde entier le "dar el islam".

 1. Il y a des versets (parole de Dieu pour le musulman), très hostiles envers le chrétien et les juifs, (le peuple du livre) par contre les chapitres 3 et 19 du Coran sont pleins de tendresse en évoquant Marie la Mère de Jésus, la naissance de Marie et son enfance, l'Annonciation, Noël. Une grande vénération de Jésus mais pas considéré comme fils de Dieu.

2. dans les premières années, il leur montra son amitié, puis, au fil des années, il devint plus puissant et leur ordonna de les combattre.

3. Les Écritures nous rappellent que l'homme a un Créateur, qu'il doit obéissance à ses commandements et qu'il reviendra à Lui :

- Nous croyons ce qui nous a été révélé. Notre Dieu et votre Dieu est un et nous sommes soumis à lui. (Coran 29,46)

- Ceux qui croient en Dieu et au dernier jour et qui font le bien auront tous leur récompense auprès de leur Seigneur, ils n'auront rien à craindre. (2:62).

4. L'hostilité :

- Combattez ceux qui ne croient pas ... et qui croient que ce que Dieu et son Messager ont déclaré illégal est légal et, parmi ceux à qui le livre a été donné, ceux qui ne professent pas la religion de vérité. Combattez-les jusqu'à ce qu'ils paient humblement le tribut (9:29).

- Qu'il n'y ait pas de contrainte dans la religion ! Le juste chemin est distinct de l'erreur... les incroyants finiront dans le feu et y resteront pour toujours (2,256).

- Quand donc vous rencontrez dans la bataille ceux qui ne croient pas, frappez-les autour du cou et après les avoir massacrés avec des coups, serrez bien les rondins. Alors, soit la grâce, soit la rançon...(47,4).

Liberté religieuse : (2/256-257)

Qu'il n'y ait pas de contrainte dans la religion ! Le bon chemin se distingue bien de l'erreur. Celui qui nie les idoles... Dieu est le patron de ceux qui croient... mais les patrons de ceux qui ne croient pas sont les idoles, qui les font sortir de la lumière dans les ténèbres. Les infidèles seront dans le feu, et ils y resteront pour toujours.

Un hadith :

- Dans l'amitié, la miséricorde et l'affection dont nous sommes témoins les uns envers les autres, les croyants ressemblent au corps humain : quand une partie souffre, les autres aussi connaissent la fièvre et l'insomnie.

• la grande mystique musulmane RABAA EL ADAWIYYA, qui se serait un jour promenée avec un seau d'eau dans une main et une torche dans l'autre en disant :
"Je voudrais éteindre de cette eau l'enfer et bruler de cette flamme le paradis pour que  ce soit plus par crainte d'un châtiment, ni par désir d'une récompense qu'on obéisse a Dieu, mais par pur amour désintéressé."

Coran

Lire et appliquer le texte à la lettre sans le mettre en corrélation avec l'ensemble du texte.

La deuxième façon est de prendre le Coran dans son intégralité ! de ne pas chercher la vérité en une seule phrase mais dans le contexte général.

Malgré l'existence de versets qui contredisent la thèse moderniste des musulmans modernistes, le Coran doit être lu comme un chapitre unique et non dans la lecture d'un verset pris isolément.

Les textes sacrés ne sont pas fermés, mais sont une source de méditation et de réflexion.

Épouses

Vous ne serez pas en mesure d'être impartial avec vos femmes, même si vous voulez.... et ne négligez pas certaines et si vous avez peur de ne pas être juste... épouser une seule.

Le problème du voile s'inscrit dans ce cadre : pendant des siècles, des sociétés islamiques entières n'ont pas pris la peine d'"habiller" la femme, et elles n'étaient pas moins religieuses que maintenant. Aujourd'hui, certains courants islamiques continuent de couvrir le corps de la femme comme un message essentiel de l'Islam, (qui s'adressait aux femmes de Mahomet pour qu'elles ne soient pas offensées, et ajoutait que Dieu continue à pardonner !)

Jusqu'à il y a quelques années, de grands penseurs (Taha Hussein, Jamal El Din afghani, Mohamed Abdu... ou le père spirituel du Pakistan, Mohammed ikbal) ont tenté de renouveler la pensée théologique de l'islam ; ils étaient estimés par le peuple ; aujourd'hui, pour ceux qui marchent dans leurs pas, il y a le châtiment d'être massacrés. Dieu a donné aux hommes la faculté de penser....

LES CENTRES ISLAMIQUES :

Enseignement proposé au nom de la charia

Interdictions imposées par la charia :

- qu'une femme musulmane épouse un non-musulman.

- Qu'un musulman change de religion.

- que les enfants peuvent choisir la religion de leur mère non musulmane.

- qu'un musulman chiite peut épouser une non-musulmane.

- de reconnaître que Dieu, un et trine, et Allah sont identiques.

- que les non-musulmans peuvent hériter de l'héritage d'un musulman

La charia interdit à la FEMME de:

1. hériter d'une part égale à celle de l'homme

2. divorcer d'un homme

3. épouser un homme de son choix.

4. rejeter la polygamie

5. voyager sans la permission de son mari

Les prescriptions de coutumes et traditions proposées en Italie par de nombreux centres islamiques au nom de la charia ne sont pas spécifiquement prescrites par la charia : elles ne sont pratiquées que dans certaines régions des pays arabes, mais sont proposées en Italie au nom de la religion :

- interdit aux femmes de saluer un homme avec leurs mains sans la permission de leur mari

- interdit aux femmes de faire du sport, d'aller à la piscine avec les hommes.

- interdit à la femme de s'habiller comme elle le souhaite.

- interdit à la femme de prendre la photo de passeport sans le voile.

- interdit l'étude de la musique à l'école.

- exige que l'étudiant ou le travailleur interrompt la leçon et s'en aille prier à l'heure prévue.

- impose la circoncision masculine et les mutilations génitales féminines

- nécessite des compartiments séparés dans les transports publics

Interdictions, enseignements, comportements au nom de la religion non expressément prévus par la charia

- d'étudier le christianisme à travers l'évangile et les sources chrétiennes

- de lire le Coran dans son contexte

- de refuser les mutilations génitales ou la circoncision

- d'enseigner la langue et la littérature arabes par un non-musulman

- un non-musulman ne pourra pas entrer au paradis

- ne supporte pas la subordination d'un musulman à un non-musulman.

- ne supporte pas qu'une église s'élève près d'une mosquée

- ne supporte pas le son des cloches près d'un lieu de culte musulman.

Combattez ceux qui ne croient pas ... et qui croient que ce que Dieu et son Messager ont déclaré illégal est légal et, parmi ceux à qui le livre a été donné, ceux qui ne professent pas la religion de vérité. Combattez-les jusqu'à ce qu'ils paient humblement le tribut (9:29).

- Rejetez le mal avec un plus grand bien, et celui qui était votre ennemi deviendra votre ami proche. (41, v.34)

                                                                            Giuseppe Samir Eid

Libre traduction de l’italien par internet

 

Les articles publiés visent à fournir les outils d'une inclusion sociale des flux migratoires, à mettre en lumière les droits de l'homme et les conditions de vie des chrétiens dans le monde islamique dont l'auteur est issu. La connaissance de l'autre, des différences culturelles et religieuses sont des ingrédients essentiels pour créer la paix dans le cœur des hommes partout dans le monde, condition préalable à une coexistence pacifique et à une citoyenneté convaincue sur le territoire.